App Store Google PlayLiseuse WebAbonnement magazine Côt&Pêche Trouver un kiosque

Edito

De dizaine en dizaine, de millier en millier……

On a souvent coutume de dire que ce n’est pas toujours évident de changer de dizaine… Mais, dans notre cas, c’est plutôt une excellente nouvelle et on se pincerait même en écrivant ce numéro 60.

Que de chemins parcourus malgré nombre d’imprévus en tout genre… qui, au bout du compte, n’ont jamais entravé la bonne marche et l’évolution du magazine au fil des ans. La preuve en est encore aujourd’hui avec ce formidable record dernièrement atteint : un lectorat global de plus de 40 000 personnes par numéro ! Mille mercis pour votre fidélité !!!

Le résultat sans doute aussi de la prime donnée à la diversité. En effet, il n’y a pas que le bar et la dorade royale dans le monde de la pêche en mer. Notre littoral regorge d’espèces qui méritent tout autant leur technique d’approche. Et ce numéro va leur faire la part belle. En commençant par la courbine (ou le maigre) qui peut largement monter sur le podium des poissons qui procurent une défense d’exception pour un combat mémorable. D’exception, il en sera également question dans la traque d’un sparidé moins mis en valeur que ses proches cousins : nous avons nommé le pageot et, de surcroît, sur la côte bretonne. En faisant un grand pas plus au sud, nous vous invitons sur la côte landaise pour découvrir un “hot spot” de la pêche en surfcasting et une espèce à la robe magnifique et à la chair très appréciée : l’ombrine.

De la diversité à l’originalité, il n’y a qu’un autre pas, franchi par des amateurs de voile qui n’ont rien trouvé de mieux que de traverser l’Atlantique en y pêchant des espèces aussi “loufoques” que prestigieuses : sériole, castagnole, coryphène, sabre noir et marlin noir sont venus couronner de succès une aventure extraordinaire et remarquable !

Et pour finir en beauté ce numéro (dont le chiffre est associé en numérologie à l’Hexagone…), place à une pêche à pied sensationnelle à bien des égards, réalisée dans des conditions particulières (110 de coefficient…) et grâce à un guide de pêche dont l’éthique n’est pas un vain mot. Merci de nous avoir ouvert ce jardin secret afin de véhiculer l’une des plus belles valeurs de notre passion commune, à savoir le partage, véritable leitmotiv de votre magazine..

Côt&Pêchement vôtre.