App Store Google PlayLiseuse WebAbonnement magazine Côt&Pêche Trouver un kiosque

Edito

De bars en bars…

En ce mois de juin tant attendu, les jeux de mots sur le bar ne pouvaient aussi bien tomber. Depuis quelques jours maintenant, les bars nous garantissent à nouveau une cure de détente et de sourires, tandis que la saison du bar bat son plein… Inutile toutefois de jouer le bar…yton en terrasse en oubliant les gestes bar…rière si chèrement appris, puisque vous savez pertinemment que c’est en bar…oudant le long des côtes que vous y toucherez le saint Graal.

L’œil rivé sur le bar…omètre, vous êtes des milliers, voire des millions, à traquer cet emblématique carnassier marin. Depuis votre plus tendre enfance et dans vos rêves halieutiques les plus fous, l’adversaire le plus charismatique de nos eaux n’a pas d’égal pour vous rendre bar…jot. La pêche de cette espèce est si merveilleuse qu’elle mérite une approche humble et une réflexion de chaque instant. Même bar…dé de vos plus beaux attirails, vous pourriez vite déchanter. Pour le tromper sans trop lui raconter de bo…bar…ds, vous devrez lui consacrer du temps pour convenir de la meilleure technique, celle qui le sortira de sa zone de confort. Il se transformera alors en véritable “loup…bar” pour vous offrir le combat tant convoité. Sachez que Dicentrarchus Labrax est le roi des opportunistes, qu’il peut se trouver à quelques mètres sans que vous ne l’aperceviez et que certains le qualifient d’intelligent par le fait qu’il puisse même “s’habituer” à une catégorie de leurres… C’est donc tout naturellement que Côt&Pêche vous a concocté un numéro spécial bar évidemment ! Du bord, avec un brin de bar…aka, et en bateau, à l’appât comme au leurre souple ou dur, plus rien ne fera bar…rage à votre triomphe dans la quête de Sieur Labrax !

N’oubliez pas également le bar…ème à respecter pour pretender à la dégustation de ce mets exquis : 42 cm dans les textes, 45 cm pour une meilleure conscience… Passons sous silence la maille quelque peu bar…bare du loup méditerranéen… Enfin, tout comme l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, l’abus de conservation des prises est également nocif pour la préservation de la ressource. En garder une de temps à autre pour festoyer autour d’un bar…becue est bien sûr légitime, mais relâcher le “lunker” de votre vie colle parfaitement à l’image du pêcheur moderne que vous êtes. C’est ce que nous vous souhaitons pour le merveilleux été qui s’annonce.

Côt&Pêchement vôtre.