Montage surfcasting

Que ce soit pour l’océan Atlantique ou nos mers littorales, Méditerranée, Manche ou mer du Nord, il existe dans le commerce de très nombreux montages pour la pêche en surfcasting. Néanmoins, il ne faut jamais perdre de vue que le montage le plus performant sera celui que vous aurez pensé et réalisé par vous-même, en y apportant le plus d’attention possible. En quelques étapes, voici tout le nécessaire ainsi que quelques astuces pour la confection de vos propres montages.

Montage surfcasting

Les accessoires incontournables pour son montage surfcasting

Pour la réalisation de A à Z des montages surfcasting auxquels vous pensez, il est indispensable de disposer d’un certain nombre d’accessoires. En voici une liste la plus exhaustive possible.

L’agrafe “à plombs” : elle permet de clipser votre plomb sur le bas de votre montage. Il en existe de nombreux modèles sur le marché. Nous en avons sélectionné deux modèles :

  • la première est un émerillon classique. Son avantage est de posséder un rolling inclus sur celui-ci, ce qui permet une bonne rotation de l’ensemble du montage ;
  • la seconde agrafe est assez innovante. Elle est munie d’une gaine thermo rétractable, très fine et discrète. Celle-ci est conseillée en taille M et L. Elle vous permettra de finir proprement votre montage et de réduire le risque d’emmêlement au niveau du  traînard sur la partie basse de votre montage.

Montage surfcasting

Le rolling (n°20 à 24) : c’est un accessoire qui permet d’amener une rotation à votre montage. Il est bloqué entre les micro perles, qui sont elles-même collées sur le corps de montage. Il peut aussi être utilisé sur le haut du corps de montage, mais il devra être de plus grosse taille (n°16) pour une meilleure rotation. Plus votre rolling sera de qualité et de marque spécialisée pour la pêche en surfcasting, plus vous aurez un rolling qui tourne bien et qui donc vous évitera au maximum les emmêlements.

Lire cet article dans le magazine